Budapest : Capitale européenne de l’escape game

Apparus au Japon à partir de 2008, les escape games ont, quelques années plus tard, envahi l’Europe en commençant par la Hongrie. C’est en effet à Budapest, en 2011, qu’Attila Gyurkovics eu la merveilleuse idée d’ouvrir la première salle d’escape game européenne : Parapark. Le concept a alors immédiatement séduit la population et s’est développé de façon fulgurante en Hongrie comme dans le reste de l’Europe. La Hongrie compte aujourd’hui près de 200 salles de jeux et 85 enseignes spécialisées dans la conception et fabrication de salles d’escape game.

Des compétitions internationales

En tant que capitale Européenne de l’escape game, Budapest a accueilli, le 25 mars dernier, le premier championnat international d’escape game : les Red Bull Mind Gamers. La première phase de qualification, individuelle, se déroulait en ligne et les joueurs devaient résoudre une série d’épreuves logiques le plus rapidement possible. Les premiers arrivés furent ensuite regroupés en équipe pour une seconde phase de jeu en conditions réelles. Les 22 meilleures équipes furent qualifiées pour les demi-finales puis les 2 meilleures retenues pour la phase finale. Ce sont finalement les slovènes qui sont sortis les 1ers de la dernière mission en faisant triomphalement leur entrée sur le plateau du live.

Un peuple inventif et tourné vers le jeu

Le peuple hongrois a, depuis longtemps, été très novateur dans le domaine du jeu ; c’est par exemple en Hongrie que fut inventé le Rubik’s cube. Certains hongrois racontent que cette faculté d’invention et d’innovation remonte à l’époque de la guerre froide, lorsque les hongrois, isolés et coupés du monde, n’avaient d’autres choix que de créer leurs propres jeux et activités ludiques.

Des frais limités pour les salles hongroises

Sur le plan économique, l’activité d’escape game est extrêmement lucrative : il est facile, pour la création d’une salle, de s’en tirer pour maximum 1500 à 2000 euros de frais initiaux affirme Alpàr Toth, développeur international de Trap Escape Game. Par ailleurs, le prix moyen au mètre carré à Budapest plafonne à 1100 euros, soit 7 fois moins qu’à Paris. Enfin, une heure de jeu est en moyenne facturée 12 000 forints, soit 38 euros par équipe, ce qui permet de très rapidement rentabiliser la mise initiale, d’autant plus que l’imposition sur les bénéfices des entreprises ne dépasse par les 10% en Hongrie (vs 33% en France).

Un modèle pour les entrepreneurs étrangers

En Europe, la Hongrie est devenue un modèle et une importante source d’inspiration pour les créateurs de salles d’escape game. En France notamment, les créateurs, concepteurs et gérants de salles d’escape game se rendent régulièrement à Budapest pour trouver de nouvelles idées et renouveler leurs énigmes. Les budapestois doivent alors redoubler d’imagination pour continuer à séduire les entrepreneurs étrangers et fidéliser leur clientèle : les touristes français, britanniques, espagnols et italiens représentent plus de 70% de leur clientèle !

Pour en savoir plus sur l’origine de l’escape game

Pour en savoir plus sur les bienfaits de l’escape game, lisez ce témoignage Pour en savoir plus sur les bienfaits de l’escape game, lisez ce témoignage

Ecrit par Morany Chek le 24/08/2017